Revue de presse

"Marathon: Daunay, la patience récompensée par un titre européen"

« Le titre de championne d’Europe du marathon, décroché samedi par Christelle Daunay, constitue à 39 ans le couronnement d’une carrière où la patience et l’intelligence sont les maîtres-mots.

Daunay disputait à Zurich le dixième marathon de sa carrière. La Française a incontestablement choisi le meilleur moment pour goûter à la victoire sur cette distance mythique ! »

Le point

Le jour de gloire

Brillante dans les plus grands marathons du monde depuis 2007, Christelle Daunay a décroché, ce samedi, sa première médaille internationale.

La plus belle, celle en or, grâce à un nouveau record des championnats en 2h25’14’’. Un chrono exceptionnel, réalisé sur un parcours très difficile.

La Française s’est détachée en fin de course, pour devancer de quelques secondes l’Italienne Valeria Straneo (2h25’27’’) et la Portugaise Jessica Augusto (2h25’41’’).

A bientôt quarante ans, la fondeuse du SCO Sainte-Marguerite Marseille offre à la France sa première grande victoire internationale sur marathon, depuis Alain Mimoun aux Jeux de Melbourne en 1956.


Athle.fr

Marathon de New York: la Française Christelle Daunay sur le podium devant Paula Radcliffe

La Française Christelle Daunay a pris la troisième place du marathon de New York en devançant dimanche la Britannique Paula Radcliffe (4e) dans une course remportée par l’Ethiopienne Derartu Tulu.

Daunay, 34 ans, signe la meilleure performance française dans le plus célèbre marathon du monde depuis Nadia Prasad, 3e en 1993.

La détentrice du record de France (2h25:43 à Paris en avril), qui est dans sa 3e année de marathonienne, a parcouru les 42,195 km en 2 h 29 min 16 sec, à 24 sec de Tulu, à 16 de la Russe Ludmila Petrova et 11 sec devant Radcliffe.

Ce quartet était encore ensemble à sept kilomètres de l’arrivée quand Radcliffe puis Daunay ont lâché prise. Tulu a ensuite construit sa victoire en faussant compagnie à Petrova dans le dernier km pour gagner en 2 h 28 min 52 sec. La Russe de 41 ans termine à la 2e place pour la 2e année consécutive.

La dépêche

Marathon de Paris 2010 : record de France et 2e place pour Daunay

En 2010, la Française Christelle Daunay avait battu le record de France du marathon en 2 h 24 min 22 sec (temps officieux) en prenant la deuxième place du marathon de Paris. Agée de 35 ans, la Mancelle avait amélioré son chrono 2009 (2h25:42).

Chez les dames, la 34e édition du marathon de Paris avait été remportée par l’Ethiopienne Atsede Baysa en 2 h 22 min 03 sec. Partie seule à moins de 10 kilomètres de l’arrivée, Baysa avait réussi à battre le record de l’épreuve, établi par la Belge Marlee Renders en 2002 (2h23:05).

Le parisien

Championnats du monde de semi-marathon : Christelle Daunay septième !

Dans des conditions idéales (soleil et température de 14°C), la recordwoman de France du marathon a pris une superbe septième place à Copenhague, lors des championnats du monde de semi-marathon.

Derrière les Kényanes, auteurs d’une impressionnante démonstration de force avec un quintuplé (victoire de Gladys Cherono en 1h07’29’’), et une Ethiopienne, la Française a réalisé une très belle course pour couper la ligne d’arrivée en 1h08’47’’, sept secondes devant la vice-championne du monde en titre du marathon, l’Italienne Valeria Straneo.

Athle.fr

Championnats du monde de semi-marathon : Christelle Daunay septième !

L’exploit. Christelle Daunay a éclaboussé de toute sa classe ces championnats de France. Elle a décroché les titres élite et master et guidé l’Entente Sarthe-Athlétisme vers le sacre.

Tout le clan de l’Entente Sarthe Athlétisme est réuni en bas de la tribune, les yeux écarquillés de bonheur. Il y a des larmes aussi discrètement écrasées au moment de la Marseillaise. Il y a les jeunes cadettes et juniors de l’ESA, respectivement 7e et 6e par équipes, bien emmenées par leurs leadeurs Marion Gasnier (34e en cadettes) et Elisa Fonteneau (50e en juniors) qui ont vécu un week-end de rêve au contact d’une immense championne : « C’est la plus grande demi-fondeuse française de tous les temps, tranche un Laurent Boquillet, président ému aux larmes lui aussi. C’est absolument phénoménal ce qu’elle a fait ce week-end. Je veux que ça se sache, Christelle est avec nous depuis hier, elle a fait le déplacement en mini-bus, a rassemblé tout le monde samedi pour le footing de reconnaissance, elle a pris la parole lors du repas du soir pour un petit speech. Et aujourd’hui, elle sort la course parfaite tactiquement. Je suis un amoureux du cross et ce qu’elle a fait aujourd’hui, d’un point de vue tactique, c’est fabuleux. De ces courses dont on parlera encore dans 15 ans. »

Ouest France

La maternité, un sujet encore tabou chez les sportives de haut niveau

LE PARISIEN WEEK-END. Quand le désir d’enfant pointe son nez, nombre de championnes le taisent, de peur de ne plus être sélectionnées.


« J’ai compris que peut-être, j’avais trop attendu »
Un leitmotiv partagé par Christelle Daunay, championne d’Europe du marathon en 2014. Arrivée tardivement à haut niveau, à 29 ans, elle aussi a repoussé, d’année en année, son envie d’avoir un enfant. « Ça a commencé à me trotter dans la tête en 2012, quand j’avais 38 ans, admet-elle. Mais cela signifiait la fin de ma carrière et je n’étais alors pas prête. C’est une petite mort quand on arrête. On passe de douze entraînements par semaine à zéro, il faut s’y préparer. »

A cette époque, elle ne s’inquiète pas encore du temps qui passe. Elle vit dans sa bulle, ignorant les difficultés de procréation que peuvent rencontrer les femmes après 35 ans, et sur lesquelles les médecins alertent. « Quand j’ai raccroché en 2018 pour me consacrer à ce projet, j’avais 43 ans. J’ai compris alors que, peut-être, j’avais trop attendu… »